Si l’on assiste avec bonheur depuis quelques années à une expansion et une démocratisation croissante de la lithothérapie, cela apporte également son lot d’inconvénients dont les professionnels sérieux et désireux d’aider les personnes à travers les pierres fines, se seraient bien passés : les fausses pierres !

Cet article s’inscrit donc dans une volonté de sensibiliser nos clients aux fausses pierres qui circulent de plus en plus. Cristal Forest a effectivement à cœur de vous apprendre à distinguer les fausses des vraies pierres, à travers des exemples concrets.

Mais finalement qu’est-ce qu’une fausse pierre ?

Quand on parle de fausse pierre, très souvent on pense tout de suite à la pierre synthétique, créée de toute pièce en laboratoire. C’est effectivement une bonne entrée en matière sur le sujet, mais qui ne doit pas s’arrêter là, comme nous allons le voir juste après.

En tant que professionnel détecter une fausse pierre est déjà complexe. Les techniques de modification de l’état originel de la pierre sont en effet, de plus en plus poussées. On imagine alors bien ce que cela représente comme difficulté pour les personnes qui débutent en lithothérapie…

De ce fait, voici les grandes catégories de fausses pierres existantes :

- Les pierres créées de toute pièce en laboratoire : si elles sont parfaitement ressemblantes à la pierre naturelle, elles n’en possèdent pas les propriétés énergétiques. Elles n’auront d’utilité que si l’on souhaite une pierre à titre esthétique.

- Les pierres teintées ou recouvertes d’une substance en laboratoire (elles contiennent beaucoup de produits chimiques qui peuvent être toxiques pour la personne qui porte ces pierres à même la peau et peuvent bloquer l’énergie de la pierre).

- Les pierres chauffées (le fait d’avoir chauffé la pierre, souvent pour en rehausser la couleur ou encore faire passer cette pierre pour une autre pierre, altère voir détruit complètement les propriétés de celle-ci).

- Les pierres reconstituées : Il peut s’agir de fragments, de chutes de pierres broyées et mélangées avec des produits chimiques (résine et colorant) pour tenter de redonner à la pierre son aspect naturel.

- Les mauvaises appellations qui font passer une pierre pour une autre :  c’est le cas par exemple parfois des géodes de Quartz. L’appellation est imprécise. On préfèrera des sites ou magasins qui parlent de géodes de Cristal de roche. Pourquoi ? Parce qu’il peut s’agir en réalité d’une géode de Calcite (moins chère que le Cristal de roche et très ressemblante à celui-ci…).

Cristal Forest vous propose donc une série d’articles afin de pouvoir reconnaître et distinguer concrètement une vraie pierre de sa contrefaçon !

Et on commence tout de suite avec la Pierre de soleil …

Zoom sur la Pierre de Soleil : comment reconnaître la vraie de la fausse Pierre de Soleil ?

La Pierre de Soleil, dont le nom minéralogiquement le plus juste est Héliolite, est une pierre réputée pour apporter la joie de vivre et la bonne humeur. Très proche de la Pierre de Lune, elle n’échappe malheureusement pas à son lot de contrefaçons !

Les faux spécimens sont majoritairement des pierres synthétiques. Comme pour la Malachite, une fois que vous connaîtrez visuellement bien la Pierre de Soleil naturelle, les faux vous sauteront normalement aux yeux !

La vraie Pierre de soleil, selon sa qualité, présentera plus ou moins de zones blanches et de taches noires. Sa couleur orange caractéristique sera plus ou moins présente sur de grandes zones sur la pierre.  L’effet pailleté naturel (par la présence d’inclusion d’Hématite ou de Goethite) se trouve sur ces zones orange plus ou moins opaques, là encore selon la qualité de la pierre. L’effet pailleté n’est pas qu’en surface et peut généralement se constater en profondeur dans la pierre. Ces paillettes naturelles ne sont jamais réparties uniformément dans la pierre !

En revanche, la version synthétique peut être de deux ordres :

- Soit il s’agit d’un Jaspe rouge que l’on est venu bombarder de paillettes en surface, fixées ensuite à l’aide d’un produit chimique.

- Soit la pierre est totalement synthétique (résine ou verre agrémenté de ces paillettes maintenues avec un produit fixateur en surface).

Dans les deux cas, et bien que l’on ne balaye pas d’un revers de main l’effet placebo et le pouvoir du cerveau humain, les faux spécimens ne comporteront en rien les propriétés de la Pierre de Soleil naturelle…

Ce qui doit vous alerter ? Le faux spécimen aura une base de couleur rouge foncé uniforme, opaque et sans transparence et les paillettes (en surface) sont présentes en très grand nombre et de manière uniforme.

Vous voilà parés pour distinguer les vraies Pierres de Soleil des contrefaçons ! Cristal Forest reste toutefois à votre disposition pour tout renseignement complémentaire à ce sujet. Nous tenons également à préciser que cet article fait état des faux spécimens circulants à un instant précis et qu’il n’est en cela pas exhaustif.



X
Une erreur s'est produite, veuillez réessayer!
Le livret des propriétés des pierres vient de vous être envoyé par email!